Abidjan: Un Bateau-bus Sotra prend feu

Abidjan: Comme tous les deux ans, un autre Bateau-bus de la Sotra prend feu

 Ce mardi après midi, 7 novembre 2017, l’on a assisté à un fait qui est presque de coutume tous les deux ans.  Un Bateau-Bus a pris feu avec à son bord plusieurs passagers. Cet engin de la Sotra  venait de charger au quai d’Abobo-doumé, á Attécoubé. Il empruntait sa ligne habituelle menant á treichville (passant souvent au plateau) lorsqu’un incendie s’est déclenché subitement du Côté  du moteur. Une panique générale. Les secours mis en place par la Sotra ont évité certains clients de se jeter à l’eau pour échapper à l’incendie. Un autre Bateau-Bus de la Sotra est arrivé à temps pour secourir les passagers qui s’inquiétaient de cette flamme noire qui gonflait massivement vers le ciel. Ces derniers ont promptement été transportés dans le bateau secours abandonnant ainsi l’engin en feu. Le pire n’est pas arrivé. Les passagers ont été épargnés d’une tragédie, néanmoins la sonnette d’alarme doit être tirée parce que c’est la troisième fois que ce genre d’incendie se produit. En décembre 2013, –un bateau-bus de la Sotra avait pris feu sur la lagune ébrié. Les passagers ont eu la vie sauve grâce aux interventions d'autres bateaux et pinasses. Puis en novembre 2015, un autre incendie s’était encore signalé dans un bateau-bus. Le feu s’était produit au niveau du moteur qui avait chauffé jusqu’enflammer une partie de l’engin. Tous les passagers avaient une fois de plus été secourus. Ce mardi, 26 novembre 2017, on vient d’assister á un énième incendie de l’un des bateaux-bus de la Sotra.  Les deux premiers cas d’incendie susdits avaient peut-être été liés á l’état défectueux des bateaux parce que la Sotra, en ce moment, traversait une crise à cause d’un manque criard de Bus et Bateaux-bus. Le peu resté circulait avec des moteurs défaillants.  Mais le problème semblait être solutionné avec l’arrivée de quelques bateaux-bus d’alors annoncés. Faut-il se demander pourquoi un bateau de transport de la sotra a encore pris feu dans les mêmes conditions que ceux de 2013 et 2015.  

Retour